Robert Van Sice

 

Robert Van Sice

 

Bien connu des marimbistes, Robert Van Sice a largement participé à l’évolution du marimba, il reste depuis la fin des années 1980 une figure majeure du monde de la percussion.

Formation

Robert Van Sice se forma auprès de Cloyd Duff au Cleveland Institute of Music jusqu’à l’obtention de son diplôme de bachelor. Par la suite, il poursuivit ses études jusqu’au Master au South African College of Music. En parallèle, l’artiste perfectionna son art du marimba avec Keiko Abe, Leigh Howard Stevens et Michael Rosen.

Activité d’interprète

Van Sice s’est produit en tant que soliste avec de grands orchestre symphoniques dans près de 30 pays à travers l’Europe, l’Amérique du Nord, l’Afrique et l’Asie. Il est l’invité régulier d’ensembles de musique contemporaine tels que le London Sinfonietta, l’Ensemble Contrechamps de Genève et l’Itineraire de Paris.
En 1989, Robert Van Sice donna le premier récital de marimba dans la prestigieuse salle du Concertgebouw d’Amsterdam ; le succès de cette grande première le conduit tout naturellement à se produire dans les plus grandes salles à travers le monde.

Il a notamment crée une centaine d’oeuvre pour percussion dont de nombreuses oeuvres pour marimba :

  • Dances of Earth and Fire de Peter Klatzow
  • Estudios de Frontera de Alejandro Vinao
  • Grace, le concerto pour deux marimba de Martin Bresnick
  • Spirit Festival with Lamentations de James Wood

Pour la création de Spirit’s Festival with Lamentations de James Wood, Robert Van Sice a participé à l’élaboration d’un nouveau type de marimba, fabriqué de manière à ce qu’il puisse produire des quarts de ton. C’est donc véritablement Robert Van Sice qui introduit la musique microtonale au marimba.

Activité de pédagogue

Après avoir fondé la classe de marimba au Conservatoire de Rotterdam en 1998, il dirige depuis 1997 le département de la classe de percussion à la Yale University of Music. Il a également été chargé de cours au Conservatoire Royal de Bruxelles, à la Horschule für Musik de Freiburg et à la Haute Ecole de Musique de Genève.

Le court extrait suivant montre l’artiste jouant une partie du Menuet de la Suite en Sol Majeur pour Violoncelle de Jean-Sébastien Bach, successivement à la présentation de ses propres baguettes (coproduites avec Vic Firth) utilisées pour cette performance.

 


Lire sur le même sujet :

  1. Jean Geoffroy
  2. Jasmin Kolberg
  3. Keiko Abe